Qui êtes-vous ?

Ma photo
Il y a de cela plus de quarante ans l’administration qui me verse actuellement la retraite avait comme slogan de recrutement « Une carrière dynamique aux itinéraires variés » Avec feu mon épouse nous avons été comblés ; en effet : Normandie, Périgord, Nouvelle Calédonie, Charente, Cantal ,Tarn et Garonne et Mayotte sont dans l’ordre chronologique les destinations professionnelles qui nous été proposées et que nous avons acceptées . Toujours passionné par la nature au fur et à mesure des mutations et de nos voyages je me suis de plus en plus intéressé à l’observation des oiseaux et je me suis mis à les photographier à titre tout à fait amateur. Mes premières photos ont été réalisées avec des « Bridges »,certaines l'ont été grâce à la technique de la digiscopie (Photographie réalisée à partir d’une lunette d’observation Leica couplée à APN) .J'utilise maintenant un reflex Nikon D500 avec objectif Tamron 150/600 et aussi un hybride Panasonic GX8. Je réside à Audenge près du Teich sur le Bassin d'Arcachon et juste à côté des domaines de Certes et Graveyron...................................... Voir aussi : http://lemondatiredailes.jimdo.com/

jeudi 28 janvier 2016

Photos d'un séjour en JORDANIE





Jour 1

 Après une nuit passée à Amman, en route pour la cité romaine d'Um Qais. Superbement perchée en haut d’une colline dominant la vallée du Jourdain et la mer de Galilée, Umm Qais est le site du miracle des cochons de Gadara réalisé par Jésus. C’est ici que Jésus aurait rencontré un homme possédé par un démon qui vivait dans les tombes  situées à l’entrée de la ville. Jésus chassa les mauvais esprits du corps de l’homme .











Puis visite du site de Pella





Jour 2

Route vers Jérash ou Gérasa, aujourd'hui sans aucun doute l'une des plus belles cités romaines préservées du Proche-Orient la ville de 1000 piliers. Après Pétra, Jérash est la deuxième grande destination touristique de Jordanie. La ville antique de Jérash peut avec orgueil situer le début de son occupation par les hommes à plus de 6500 ans. Conquise par le général Pompée en l’an 63 avant Jésus-Christ, elle passa sous contrôle romain et devint l’une des dix grandes cités romaines composant la confédération de la Décapole. découvrir ses colonnades, ses temples. Ses théâtres, ses églises cardo-maximums. 




















Ajlun son chateau:
Les paysages sont superbes avec la nature et des oliviers, pour visiter le château fort restauré de Qala'at ar-Rabad. Situé sur une colline, d'où la vue sur Tibériade et la Judée est fantastique. Le château d’Ajlun dominait les trois principales voies d’accès à la vallée de la Jordanie et protégeait les routes commerciales reliant la Jordanie et la Syrie. Il devint un maillon important de la chaîne de défense contre les Croisés qui, pendant des décennies, tentèrent en vain de s’emparer du château et du village proche.




Reserve d'Ajlun
Beaucoup de fleurs 





Jour 3:  Réserve du Shaummarie et d'Azracq- Châteaux du désert

Route  dans le désert de l'Est non loin de la frontière avec les pays frontaliers Irak, Arabie Saoudite et Syrie et petit Safari au milieu des Oryx d'Arabie race sauvée






Puis balade à Westland Reserve dans l'Oasis d'Azracq en voie d'assèchement car l'eau y est captée pour alimenter les grandes agglomérations d'Amman et d'Irbid
Bulbul d'Arabie

Cochevis huppé


Retour par la même route et visite des «Châteaux du désert» (ou Qasr), qui sont en réalité les vestiges d'anciennes résidences de califes Omeyyades du début de la civilisation arabo-musulmane (fin VII° - début VIII° siècle).  Dispersés à travers le désert de basalte noir, ces châteaux sont un exemple du début de l'épanouissement de la civilisation arabo-islamique. Ces pavillons  isolés, étaient des lieux de repos des caravanes, mais aussi des résidences secondaires, avec des bains et des pavillons de chasse. Construits le plus souvent sous les Omeyyades (661-750), les arabes musulmans ont réussi à transformer des franges du désert en colonies bien irriguées, avec des châteaux considérés comme les monuments les plus spectaculaires et originaux du début de l'art islamique.
 Le château d’Azrak. Ce petit château (Qasr el-Azraq) en basalte noir, d’abord édifié par les romains, est transformé par les Omeyyades au VIII° siècle. Mais sa célébrité est surtout due à T.E Lawrence (Lawrence d’Arabie) qui y séjourna avec l’Emir Fayçal avant d’entreprendre la prise de Damas. Ce lieu deviendra « l’oasis de Lawrence », mais sera détruit par un séisme en 1927.





 . Qasr Amra. Le mieux conservé entre Amman et Azraq. Normal, il est classé par l’Unesco au patrimoine mondial pour ses fresques murales. Ce château n’est qu’une petite résidence construite à la période Omeyyade (VIII° siècle) par le calife Walid I°. 








Qasr al-Kharana. Ce château forteresse, lui aussi d’époque Omeyyade et bien conservé, était probablement un caravansérail à l’aspect défensif .






Jour 4 :  Mont Nébo - Madaba
Départ vers le mont Nébo, pour la visite du sanctuaire de Moïse. C’est le lieu saint le plus vénéré de Jordanie, et un important site de pèlerinage pour les premiers chrétiens. Moïse y aurait contemplé le terre promise avant sa mort.

















 Madaba, cité de la mosaïque. Outre ses très nombreuses églises, la ville accueille la Carte de la Terre Sainte : une mosaïque étonnante datant du VIe siècle, conservée dans la plus ancienne église du monde, Saint-Georges.  









Jour 5: Madaba - Route des Rois - Kerak - Kherbet El Tanour (Wadi Al Hassa) - Dana
Un site que nous n'avons pas visité Umm Rassas est classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Ce plateau d’églises chrétiennes en ruines abrite la plus belle mosaïque du monde, dans l’église Saint Stéphane. 
Nous empruntons  la Route des Rois qui  suit l'ancien parcours présumé des Hébreux conduits par Moïse lors de l'Exode. Un itinéraire de 200 km, avec des points de vue à couper le souffle sur la vallée du Jourdain et sur la Mer Morte. Vous profiterez d'un arrêt dans la vallée de Mujib, célèbre pour sa réserve naturelle et son exceptionnel canyon.A rrivé à Kerak, vous visiterez son château réputé comme imprenable, ancienne et imposante forteresse Croisée. Arrêt a Kherbet el tanour dans le Wai Al Hassa entre Kerak et Dana ( arret photos ) et continuation vers le Sud jusqu'à la Réserve naturelle de Dana. 








    





Dana 




Jour 6: Randonnée dans la Reserve Dana 

Trek niveau moyen 5 h a pied guidée avec pique- nique la rive gauche de Dana entre le village et la vallee de Feynan , des très belles vues et de la roche rose rouge avec de la vegetation . Des oiseaux, des minéraux et des plantes ...la NATURE préservée





















































En après midi retour au village de Dana pour un temps libre et faire quelques photos












Jour 7: Dana - Shoubak – Petit Petra - Petra

La route du Sud nous conduit la forteresse de Shoubak, à moins d'une heure de Pétra. C'est un vestige de l'ancienne gloire des Croisés. Autrefois appelé "Mont Real", Shoubak a été construite par Baldoin I, le roi de Jérusalem, en 1115. 













Direction la ville Rose ! Visite de la "petite Pétra" et du site de Siq el-Bared (centre de commerce pour les nabatéens). 



















Jour 8: Visite  de Petra

Une journée entière consacrée à la "Cité Rose", pour explorer ce fabuleux site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. 
Visite guidée de 3h avec un guide francophone. Puis nous avons flâné en toute liberté dans la cité antique. Située à trois heures de route au sud d’Amman, Pétra est un héritage des Nabatéens, une nation arabe travailleuse qui s’installa dans la pointe méridionale de la Jordanie voici plus  de 2000 ans. Réputée pour sa culture raffinée, son architecture troglodyte majestueuse et son système ingénieux d'irrigation, cette cité perdue enchante les visiteurs venus du monde entier. Au programme de votre visite : le Siq, le Khazneh, le Deir, l'Amphithéâtre, le Tombeau aux Obélisques, le Monastère. 
Oubliée de l'Occident, Petra revit depuis 1812 après sa découverte par un voyageur suisse, Johann Ludwig Burckhardt, qui parvint à pénétrer sur ce site jalousement protégé en prétendant être un Arabe venu d'Inde, pour procéder à un sacrifice sur la tombe du prophète Aaron. Une découverte qui vous laissera sans voix.


































Jour 9 : Randonnée dans le site de Petra 











































Jour 10: Petra - Wadi Rum

Départ pour le Wadi Rum, ce désert aux multiples couleurs. ‘’Vaste résonnant, à l’image de Dieu” : voici les mots que prononça Lawrence d'Arabie pour décrire le plus grand et le plus majestueux des déserts jordaniens. Nous nous plongerons dans ce lieu époustouflant, intemporel et laissé quasiment intact par les hommes, à travers . Un labyrinthe de roche monolithique s’étend du sol jusqu'à plus de 1700 m de hauteur que nous avons pu apprécier lors d'une promenade en 4x4
en  explorerant les canyons et les gueltas pour découvrir des dessins sur roche de 4000 ans et les autres trésors prodigieux de cette immensité désertique.























 Nous avons aussi admiré le coucher de soleil avant de profiter d'une soirée  bédouine.





Jour 11: Wadi Rum
Une matinée  de marche dans le désert. Puis visite d'une autre partie du désert en 4x4 sous une tempête de sable.avec pique-nique en pleine nature sous une tente de bedouin.























Jour 12: Wadi Rum - Aquaba- Bethanie - Mer morte

Aquaba






Mer morte




Béthanie








Jour 13 et dernier: Mer morte - Amman le contraste l'Ancien et le Moderne 
Découverte de l'ancienne ville romaine : ses théâtres, ses colonnades, le temple d’Hercule, le musée archéologique, le musée des Traditions ou encore le musée du Folklore. 
















Notre chauffeur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tous les commentaires sont les bienvenus

Photos à la Réserve Ornithologique du Teich en Gironde

Pour visionner les photos Plein Ecran : cliquer sur une des photos du blog et faire défiler en bas en cliquant sur les miniatures en b...