Qui êtes-vous ?

Ma photo
Il y a de cela plus de quarante ans l’administration qui me verse actuellement la retraite avait comme slogan de recrutement « Une carrière dynamique aux itinéraires variés » Avec feu mon épouse nous avons été comblés ; en effet : Normandie, Périgord, Nouvelle Calédonie, Charente, Cantal ,Tarn et Garonne et Mayotte sont dans l’ordre chronologique les destinations professionnelles qui nous été proposées et que nous avons acceptées . Toujours passionné par la nature au fur et à mesure des mutations et de nos voyages je me suis de plus en plus intéressé à l’observation des oiseaux et je me suis mis à les photographier à titre tout à fait amateur. Mes premières photos ont été réalisées avec des « Bridges »,certaines l'ont été grâce à la technique de la digiscopie (Photographie réalisée à partir d’une lunette d’observation Leica couplée à APN) .J'utilise maintenant un reflex Nikon D500 avec objectif Tamron 150/600 et aussi un hybride Panasonic GX8. Je réside à Audenge près du Teich sur le Bassin d'Arcachon et juste à côté des domaines de Certes et Graveyron...................................... Voir aussi : http://lemondatiredailes.jimdo.com/

lundi 18 janvier 2016

Mes photos d'un Séjour ornithologique au SENEGAL



Pour visionner les photos Plein Ecran : cliquer sur une des photos du blog et faire défiler en bas en cliquant sur les miniatures en bas de l’écran







Ce séjour organisé après pas mal de péripéties par mon ami Christian en liaison avec "Terre Autentik" s'est déroulé autour de 3 spots principaux : Saint Louis, Parc du Djoudj  et Sine Saloum. après un arrêt à Mbour



1/Région de Saint Louis

a/  Le parc national de la Langue de Barbarie


Situé dans la périphérie directe de Saint-Louis, à 25km au sud, le parc national de la Langue de Barbarie est relativement petit Sénégal de l’Océan Atlantique sur plusieurs kilomètres. De nombreux hôtels sont installés dans la partie nord de la Langue de Barbarie qui est hors du parc national. C'est la fameuse zone de l'Hydrobase d'où décollait Jean Mermoz à la grande époque de l'Aéropostale. Une visite du parc en pirogue est relativement intéressante notamment pour ceux qui n'ont préalablement pas visité le Djoudj. . 
Mais le parc est aujourd'hui en sursis. En effet, pour soit-disant lutter contre les risques d'inondation à Saint-Louis, une brèche de 4 mètres a été ouverte le 3 octobre 2003 en plein milieu de la Langue de Barbarie. Cette brèche s'est élargie de 200 mètres en trois jours seulement ! Six mois plus tard, c'est un trou béant de 800 mètres qui laissait passer les eaux du Sénégal devenant de fait la nouvelle embouchure du fleuve...
Le résultat est qu'aujourd'hui l'ancienne embouchure est en train de s'ensabler : elle est inexorablement condamnée à brève échéance à se "colmater" complètement. Tout l'ancien cours du fleuve situé en aval de la brèche est donc en train de se transformer en lagune. La prochaine étape après l'état lagunaire étant l'ensablement complet et définitif, on comprend que le parc national de la Langue de Barbarie va voir sa nature, son biotope complètement modifié. Les milliers d'oiseaux qui y nichent et les oiseaux migrateurs qui s'en servent d'étape entre le Djoudj et le Saloum vont donc pour certains devoir trouver un autre lieu de séjour....

Toutefois encore les oiseaux y sont innombrables:


Un rue de St Louis

Belle la Dame

 
St Louis et le fleuve Senegal


Pecheurs à St Louis

Pirogues à St Louis

Chantiers navals à St Louis






 
Aigrettes dimorphes


Lézard

Milan Noir

Souimanga à poitrine rouge

Pélicans

Dans la pirogue
Pélican en vol

La corvée d'eau

Un pêcheur

Couple d'alcyons pie

Alcyon pie plonge

Alcyon pie en vol stationnaire

Courlis corlieu

Pélican et Cormorans

Balbuzard et poisson

Balbuzard

Balbuzard

Balbuzard



Mes acolytes

Balbuzard et sa prise



Petit lézard

poussins de mouettes

Diversité


Diversité

Sternes et mouettes

Mouette en v



Piroguier

Libellule

Calao Occidental


Ecureuil



Barbican

Coliou huppé


Avant le repas
 
Joli coin
















 b/ Réserve de Guimbeul:



La réserve a été créée en 1983 et a été classée par la convention Ramsar (convention internationale qui protège les écosystèmes de zones humides et signée par 150 pays) en 1986. Elle est constituée de zones de brousse fermées par une clôture de 12km préservant la faune et la flore et d'un lac bordé de lagunes d'une surface de 200 hectares dont le niveau et la salinité sont contrôlés par des vannes gérées par les écogardes. 

Tortue géante

Gazelle

Oryx


Oryx


Couple d'Oryx




2/ Le parc national du Djoudj

GEOLOCALISATION : Le Djoudj se trouve à l'extrême nord-ouest du Sénégal, à la frontière mauritanienne, dans le delta du fleuve Sénégal, à près de 60km au nord-nord-est de Saint-Louis, dans une large vallée à 10km au nord de Ross-Béthio. Coordonnées : 16°30'N, 16°10'W. Il couvre une surface de 16.000 hectares (auxquels on peut ajouter les 13.000 hectares du parc national du Diawling en Mauritanie). Le parc s'élève majoritairement au niveau de la mer. Certaines parties s'élèvent cependant jusqu'à 20 mètres d'altitude.
CLIMAT : Le Djoudj se trouve sous un climat sahélien semi-aride avec une saison sèche et une humide. Il est tempéré par l'océan et les vents marins. La saison des pluies annuelle, entre juillet et septembre, n'excède jamais 300mm de précipitation mais durant la saison sèche l'écosystème du Djoudj est la zone la plus humide de la région (40% d'humidité dans l'air durant la saison sèche, 70% durant la mousson). Le niveau de l'eau des crues est au plus haut en octobre mais ces dernières années l'ensemble du nord du Sénégal a eu tendance à devenir plus sec. La température moyenne est de 27°C


C’est, d’après les ornithologues, le deuxième parc du monde pour sa richesse en oiseaux. En effet, en plus des nombreuses espèces autochtones, la plupart des oiseaux migrateurs vont hiverner ou transitent par le Djoudj. Le spectacle des étendues d’eau recouvertes de nuées de flamants, de pélicans et autres grues cendrées est époustouflant. Mais outre les oiseaux on peut y voir des singes, croco, varans, gazelles, etc....


Au coeur du delta du fleuve Sénégal, le parc national du Djoudj est une zone humide de 16.0000 hectares inondée une grande partie de l'année. Ce sanctuaire fait de lacs, de bolongs (canaux de mangroves) et d'îlots, inondés par les crues (ou jadis avant la construction du barrage de Diama par les marées) forme un fragile écosystème pour près de 3 millions d'oiseaux migrateurs et une grande population d'oiseaux qui y vivent toute l'année.
Depuis 1999, le Djoudj est menacé par une fougère aquatique, la Salvinie géante ou Herbe de Kariba (Salvinia molesta), qui a aussi atteint le parc national du Diawling en Mauritanie, de l'autre côté du fleuve Sénégal. Cette plante, une des plus invasives de la planète, menace l'écosystème et l'économie de toute la région en asphyxiant rivières et plans d'eau.
 De septembre à avril, près de trois millions de migrateurs se joignent à la déjà très dense population d'oiseaux autochtones. Entre 450 et 550.000 anatidés (oies, cygnes, canards), 250.000 limicoles (petits échassiers tels que les ibis), 20.000 flamants roses, entre 3 et 12.000 flamants nains, 2500 spatules blanches (Platalea leucorodia) doivent leur survie hivernale à la qualité de l'environnement du delta du Sénégal.

Près de 300 espèces d'oiseaux ont été enregistrées dans le sanctuaire du Djoudj
 Nous logeons et mangeons à l'Hôtel du Djoujd  et en préalable afin d'éviter de "grosses discussions"  nous voudrions informer les futurs visiteurs de bien négocier les prix pour les excursions en pirogue et surtout se faire détailler le prix d'une part de la prestation du guide et d'autre part de celle du piroguier et de la location de bateau , cela évitera bien de déconvenues par la suite surtout lors du paiement.
Coucal du Sénégal

Cochevis huppé

Transport en commun

Phacochère

Echasse

Crabier chevelu

Petit phacochère



Vue du biotope

Même pas peur

Le cormoran se gave

Diversité

Vanneau armé ou éperonné

Héron pourpré en vol

Gros phacochère

Alcyon pie

Echasses en vol

Guépier d'Orient en vol 

Vanneau éperonné en vol



Jacana en vol


Chevalier

Jacana
Spatule blanche

Couple Jacanas

Varan




Python

Pélican

Guifette en vol

Anhinga

Grande Aigrette

Cormoran

Crabier Chevelu
Guifette

Aigle pêcheur

Guépier en vol

Maman phacochère et son petit

Héron pourpré






Hotel au Djoujd

Les chasseurs....



Environs de l'Hotel du Djoujd



Diversité

Coucher de soleil

Lever de lune

Dendrocygnes veufs



Dendrocygnes veufs en vol

Bécasseau minute

Canard souchet

Un cou solide

Maman et bebe

Roquepine

Le village au Djoujd

encore la tête

On ménage sa monture

Harmonie parfaite

Guépiers nains



Guépier nain

Guépier nain

Guépier nain

Engoulevent

Engoulevent



Engoulevent

Martin chasseur

Martin chasseur




Moineaux dorés

Tourterelle masquée

Chèvre

Jeunes filles

Dame aux champs

Tourterelle


Ibis sacrés en vol

Ibis sacré en vol

Aigle pêcheur en vol

lotus
Une petite photo

On planque

Le gardien du désert

On a sorti du lourd

Peureuses...

Ambiance

Du poisson pour midi

Et ces couleurs!!!! Que du vrai....

Le matin embarqués

Prêts pour le grand spectacle

Un zébu se baigne




Aigle pêcheur

Pelicans et petits

Grue couronnée

Pélicans jumeaux

Ibis falcinelle

Crocodile et échasse

Crocodile

Aigle pêcheur

Coucal du Sénégal

Rhynchée peinte



Rhynchée peinte en vol

Rhynchée peinte en vol

Bel attelage



Tête forte



Guépier d'orient

Bihoreau gris en vol

Des centaines de Bihoreaux

Pie grièche à tête rousse

Les phacochères

Pelicans

Balbuzard





















































Flamants roses

Alcyon pie

Chevaliers

Grande aigrette

Flamants roses

Dendrocygnes veufs en vol

Oies de Gambie en vol

Pelicans en vol

Canards à bosse

Flamants roses

Grande aigrette

Balbuzard

Balbuzard

Balbuzard et poisson

Aigrette dimorphe en vol

Spatule blanche en vol

Des milliers d'oiseaux

Flamants roses en vol

ibis sacré en vol

Poule sultane en vol

Poule sultane

Oies de Gambie

Alcyon pie



Que des oiseaux

Grande Aigrette

Toujours des oiseaux

Et encore des oiseaux

Héron pourpré



Busard des roseaux





Ibis sacré et grande Aigrette

Bergeronnette printanière

Oie de gambie

Grande aigrette

Héron pourpré

Flamants roses

Alcyon pie



L'horizon s'obscurcit

Héron pourpré

JP un des protagonistes

Christian un autre protagoniste

Ibis tantale



Et toujours des oiseaux



Héron pourpré

Héron pourpré



Pélican

Héron poupré

Ibis tantale

Des pélicans



Bihoreau gris

Jaune et blanc

Anhinga

Pic

Coliou huppé





Chacal

Chacal

Taraquet motteux

La terre a soif

Phacochère du soir

Bientôt la nuit

Busard des roseaux



 3/ Arrêt à MBOUR

Notre Hotel

Une passante

Une autre passante

Hotel le soir

Dure la tête

Le poubellier

Vendeuses

Sympa la serveuse






Cool le petit




Cool le grand






Amarante du Sénégal de face

Amarante du Sénégal de dos


Coucher de soleil à Mbour


Gonolek

Gonolek


Cordonbleu

Souimanga



















4/ Palmarin au Sine Saloum



Située à 120 km au sud de Dakar, la région du Sine Saloum est bordée par la Gambie au sud.

Au départ de Dakar, compter 4 heures de voiture pour rejoindre Djifer ou Palmarin.
La route est goudronnée jusqu'à Joal. Ensuite piste en "tôle ondulée".

 C'est une région marécageuse, plate, formée par un dédale d'iles habitées par les fantômes des griots qui reposent à l'abri de baobabs sacrés.
Hébergement à l'Hotel "Les Collines de Niassam"

 
Le paysage


Un des bungalows de l'Hôtel




Rollier d'Abyssinie




Récolte du sel





Tourterelle à collier

Lézard mutant





Oedicnème criard



Oedicnème criard en vol


Pigeon roussard

Touraco gris


Souimanga à ventre jaune

Papillons

Une charrette bien remplie

Souimanga à poitrine rouge

Souimanga à poitrine rouge

Calao à bec noir


















Rollier varié

Rollier d'Abyssinie

Tourterelle maillée

Calao à bec rouge



Merle métallique ou Choucador



Merles metalliques

Alcyon pie

Alcyons pie

Effraie des clochers

Zébus sous les baobabs

Bulbul

Palmes

Ganga

Francolin


Busard des roseaux

Corbeau pie






Rollier

Le rollier s'envole
















Mais que c'est beau la brousse

Rollier varié

Rollier d'Abyssinie

Qui s'envole

Un trou pour récupérer le sel

Après l'effort ....

Perroquet you you

















Elanion en vol



Perroquet you you

Dure la tête

Encore plus dure

Perruche verte à longue queue

Le francolin s'envole

Les petits se regroupent




Baobabs

Baobabs

Certains en profitent pour naviguer

d'autres se font porter

Et le guépier attend

dans un décor de rêve

Puis c'est la réunion

tandis que l'âne est sollicité

Puis le soleil se couche

 Et il se lève



Tout doucement

Et c'est le départ en pirogue

Et VOILA !!!!!





















Alcyons pie Couple

Courlis

Héron pourpré

Héron Goliath

Diversité

Pêcheurs




Courlis et sternes

Huitrier pie

Barge rousse

Balbuzard





Aigrette dimorphe

Crabier chevelu

Alcyon pie et poisson






















Pirogue et baobab




Il est passé par ici et repassera.....

Aigrette de récif dimorphes



Village dans le delta

En bateau avec le cheval





Bons les poissons


Guifette

Aigrette ardoisée























pêcheur de crevettes

Busard des roseaux

Busard des roseaux






















Alcyon pie



Il y en a pour tout le grand monde


Il s'affale ou il s'affole ?
e


Elle est bien jolie

Elle ramasse des huitres de paletuvier



Goéland

Huitres de palétuvier



Christian is the Winner

JP beaucoup moins haut

Lilou attend de l'aide

Qu'il est beau ce Rollier

Danse impromptue en brousse

Bien! Lilou

qu'il est magnifique en vol

Mais aussi posé

Tusais t'as de beaux yeux l'Elanion

Mais moi aussi je suis habillé en jaune





Le varan dort

A la nuit tombée

sortent les outardes

pour s'envoler plus loin

Le soir

Et le matin



Il grimpe

Les pique boeufs

Un monstre

Il veille au grain

Tout comme eux









des retrouvailles


Les outardes


 Puis ce fût le départ à grand regret pour Dakar et notre hotel en bord de mer:

Pose juste avant le départ

Encore une pour le rouge queue à front blanc























Fin: à une autre fois et volontiers
Cliquez sur ces liens pour voir mes autres photos :

Francis Nature

Le Monde à Tire d'Ailes

Ma galerie Photos


Mon Facebook


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tous les commentaires sont les bienvenus

Mes photos au cours d'un séjour en Arménie et Géorgie du 20 septembre au 10 octobre 2018

En préambule: l'idée de ce voyage est née lors d'une visite à la Cité du Vin de Bordeaux qui avait organisé une exposition très doc...